Témoignages

Pour ma part, les élèves sont très enthousiastes aux activités JQR que je fais quotidiennement tout au long de la journée. Je viens de recommencer les chants accompagnés des graphismes qu’ils reproduisent, c’est très réussi! Une maîtresse de MS/GS – stagiaire en 2021

Je n’ai pas eu l’occasion d’utiliser JQR dans ma classe (je suis en cycle 3 actuellement), mais j’utilise le rythme en graphothérapie et les progrès sont beaucoup plus rapides ! (Maîtresse et graphothérapeute – stagiaire 2021)

En graphothérapie, j’ai utilisé le rythme pour écrire les lettres et/ou les mots. Cela a bien aidé certains enfants qui avaient tendance à s’arrêter au milieu des mots.  Isabelle , suppléante et graphothérapeute (Formation 2021)

L’expérience des deux formatrices qui ont du recul sur cette pédagogie et qui peuvent en partager une vision pratique. J’ai trouvé remarquable la totale générosité avec laquelle les deux formatrices ont partagé non seulement la pédagogie mais encore tous les supports d’enseignement travaillés et accumulés pendant leurs années d’institutrice. Le partage de la session en deux temps avant/après la rentrée scolaire est très sécurisant pour les stagiaires.  Une stagiaire été 2021

« Intervenantes passionnantes, à l’écoute, pleines de ressources et de bons conseils. Suivi toute l’année très appréciable. Apprentissage de la pédagogie dans la joie et la bonne humeur.

Formation très enrichissante, bien organisée par thèmes, claire et précise. Apporte beaucoup pour les trois niveaux de maternelle et le CP. Pédagogie assimilée en fin de formation.  » Stagiaires été 2021

Témoignage d’Élodie, session août 2019, maman de 3 enfants:

Merci ! Merci ! Merci !

Quelle joie de découvrir la cohérence de cette pédagogie si réaliste. Cette session a été pour moi une révélation ! Droitière, on ne m’avait jamais vraiment fait travailler le côté gauche. Dès le premier jour de formation, nous nous sommes jetées à l’eau comme des élèves, apprenant en mouvement, en rythme et en chanson, la gestuelle du « a ». Et 1, 2, 3, 4 et 1, 2, 3, 4 et 1, 2… Pour ceux qui veulent découvrir, imaginez-vous debout, en train de tracer le mouvement d’une lettre avec un bras en l’air, puis l’autre puis les deux ensemble, puis au tableau, avec votre main, sans craie, puis avec craie, puis en caressant la table avec une main légère… C’est ce qu’on demande aux enfants… Cela peut paraître technique et fastidieux mais en réalité, c’est non seulement simple mais également source de joie en groupe et personnellement… En écrivant avec mon côté « faible » j’ai eu l’impression qu’une partie de mon corps reprenait vie… C’est un exemple parmi de nombreux autres trésors découverts cette semaine. Si tous les enfants pouvaient bénéficier de cette pédagogie si incarnée et cohérente, bien des cœurs et intelligences se réjouiraient à l’idée d’aller à l’école… ! Longue vie à Jean qui rit !

Vous avez participé à une session, laissez-nous un message afin de donner envie à d’autres personnes de découvrir la pédagogie Jean Qui Rit ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s